Accès à mon compte

bannierebdp27

Accueil > Collections > Scène normande > Ali Danel

Ali Danel

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

8VW6ASI0

Ce havrais de 22 ans vient du monde du rock garage; Cependant, sa philosophie du métissage culturel l'a amené à concocter des textes exotiques, mêlant hommages à Gainsbourg, Eluard et rythmes de bossa nova.

Après avoir roulé sa bosse dans Les Craneurs, Rollin’ Bunkers et en parallèle de Mehaa et Grand Guignol, Ali Danel mène sa barque en solo avec ses guitares sous le bras, en auto-production.

En Aout 2016, le label Major Asinus a sorti son premier single intitulé Wouw !, avec deux chansons pleines de joies et de fausse naïveté : Petite Fourmi  et Cheveux Malices.

En Avril 2017, la Souterraine publie l'adaptation qu'Ali Danel a faite du poème de Paul Éluard À peine défigurée, le titre est alors diffusé sur Radio Nova et se retrouve chroniqué par France Culture.

En Mai 2017, Major Asinus sort le premier EP qu'Ali Danel a autoproduit : L'Écume des nuits comprend cinq titres inspirés par Francis Bebey, Serge Gainsbourg et Philippe Katerine. Dans cet album, on découvre un hommage instrumental à peine caché au Sanza Tristesse de l’immense Francis Bebey et Ali n’hésite pas non plus à s’attaquer au temple de la chanson française en signant Guadalajara (ville mexicaine) en hommage au Viva Villa de Gainsbarre, et dont il reprend l'idée de la flûte traversière.

 

Sur la Sonothèque