Accès à mon compte

bannierebdp27

Prévenir et lutter contre l'illettrisme : quelles actions dans l'Eure ?

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

illettrisme 02

Dans le cadre des journées nationales d'action contre l'illettrisme, la médiathèque départementale de l'Eure et Normandie livre & lecture en partenariat avec le Carif-Oref de Normandie ont invité les différents acteurs de cette grande cause nationale à une journée de sensibilisation autour de cette thématique.

Des représentants des organismes engagés dans la prévention et la lutte contre l'illettrisme se sont succédé à la tribune de la salle de conférences de l'hôtel du Département, le 11 septembre 2018, devant plus de 80 participants tous concernés par cette problématique dans leurs activités professionnelles.

ILLET M ST LAURENT

Martine Saint-Laurent, vice-présidente du Département de l'Eure en charge du patrimoine historique, de la lecture publique et des archives départementales, dans son discours d'ouverture de cette journée thématique a engagé tous les acteurs à travailler et lutter ensemble contre l'illettrisme. Elle a rappelé la volonté du Département en faveur de "la culture partout et tout le temps" et le travail de la médiathèque départementale qui porte les actions du plan de développement de la lecture publique, voté par l'Assemblée départementale en octobre 2017.

 

Le nouveau plan régional de lutte contre l'illettrisme, construit en collaboration avec divers partenaires, sera prochainement soumis au vote de l'assemblée. Il comporte 3 axes principaux : familial, professionnel,  vie sociale, chaque axe faisant l'objet d'un diagnostic, d'une fiche action et d'indicateurs d'évaluation.

Eudes de Morel, représentant du secrétariat aux affaires régionales auprès de la préfecture de région a présenté ce plan lors de la journée de sensibilisation et a souligné la progression des actions menées en Normandie, passant de 50 actions en 2017 à plus de 100 en 2018. La quantification de ces actions permet d'évaluer la mobilisation contre l'illettrisme portée par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme avec un réseau qui ne cesse de s'agrandir.

Aïcha Talbi du Carif Oref de Normandie a insisté sur l'importance de la prévention auprès des jeunes enfants et des ados pour traiter les difficultés rencontrées avant qu'elles ne se transforment en illettrisme. Un travail sur le contexte est nécessaire. Repérer les difficultés des enfants, c'est aussi parfois repérer celles des parents et ainsi leur apporter de l'aide pour résoudre leurs propres lacunes face à la lecture et l'écriture. En effet, il est compliqué de suivre la scolarité de son enfant si on n'a pas soi-même la possibilité de lire ou écrire.

ILLT MARIE PLAZIAT

Marie Plaziat, orthophoniste, a décrit les mécanismes cérébraux de la lecture. Lors d'une démonstration à laquelle les professionnels présents ont pu participer collectivement, elle a mis en évidence la manière dont le cerveau analyse et enregistre les mots lus. L'entrée visuelle, première étape du processus de la lecture, doit rappeler l'importance de surveiller l'acuité visuelle des enfants et celle des tests effectués en milieu scolaire.

 

Illettrisme ou dyslexie, des confusions à ne pas commettre

Seules 20% des personnes illettrées sont dyslexiques. La dyslexie est une pathologie, tandis que l'illettrisme qualifie une situation . En effet, l'individu en situation d'illettrisme a pu aller à l'école, apprendre mais aussi "désapprendre" au fil du temps. Le contexte social joue un rôle important : de nombreuses personnes ayant suivi une scolarité, puis entrées très jeunes dans la vie active en exerçant des métiers qui les éloignent de la lecture et de l'écriture, perdent petit à petit les connaissances de base.

 

Campagne 2018 Affiche 2L'illettrisme en quelques chiffres

7% de la de la population est concernée par l'illettrisme au niveau national contre 8% en Normandie.

La moitié de ces personnes ont plus de 45 ans et plus de 50% exercent un emploi.

Un jeune sur 10, détecté lors des journées défense et citoyenneté, éprouve des difficultés de lecture et 5,2% sont déjà en situation d'illettrisme à 17 ans.

 

Campagne 2018 Affiche 3Comment repérer les personnes en situation d'illettrisme ?

L'illettrisme au quotidien génère un sentiment de dévalorisation chez les personnes concernées et de multiples tracas. Utiiliser des biens ou des services, se repérer dans le temps et l'espace, lire une notice d'usage d'un appareil, retirer de l'argent au distributeur de billets, prendre un médicament ou faire simplement ses courses, tous ces gestes du quotidien deviennent un défi permanent.

La majorité des personnes illettrées ont ainsi déployé des stratagèmes de compensation et d'évitement, et il est parfois difficile de détecter leur problématique.

Aussi lors de cette journée de sensibilisation, les intervenants ont appelé l'ensemble des professionnels à être vigilants sur des signaux parfois infimes qui pourraient constituer une suspicion d'illettrisme.

 

ILLET SALLE 2Un après-midi consacré aux retours d'expériences menées sur le territoire de l'Eure

Nathalie Guichard de l'association Animation lecture plaisir insiste sur les partenariats et l'importance de conserver une stabilité chez les coordinateurs/animateurs afin de préserver la confiance, souvent difficile à établir, avec les gens en difficulté face à l'illettrisme. Elle insiste également sur le rôle du personnel de PMI du Département et celui, grandissant, des assistantes maternelles.

30 bibliothèques sont partenaires de l'association en Seine-Maritime et dans l'Eure. Le livre est un enjeu et des groupes de professionnels et de parents sont formés à la lecture jeunesse pour "oser raconter", oser lire un livre y compris à un bébé. Avec le jeune enfant, le rapport tactile avec le livre est primordial. Il faut le laisser toucher le livre, le mordre.... au risque de l'abimer ; il doit absolument se l'approprier.

Serge Fricsh, de l'association Agir ABCD, explique le rôle et les méthodes employées par les retraités bénévoles qui donnent de leur temps dans l'Eure, à la demande de collectivités pour réaliser des interventions éducatives et donner des conseils auprès des personnes concernées, dans la gestion de leur vie courante, en lien avec la lecture et l'écriture.

Sylvie Leroux de Pôle emploi, expose l'engagement des conseillers de l'agence qui ont monté en 2017 une centaine d'actions dans le domaine de l'illettrisme auprès des demandeurs d'emploi. En 2018, l'agence Pôle emploi continue de se mobiliser dans l'Eure avec des actions autour du numérique et de l'illectronisme.

Amélie Cutayar, psychologue du travail au Pôle emploi de Louviers souligne que les difficultés de lecture vont de pair avec des difficultés de mobilité géographique. Répondre à une simple convocation peut être le début d'un parcours insurmontable. C'est pourquoi les personnels d'accueil de l'agence sont sensibilisés à l'illettrisme, afin de repérer ces demandeurs d'emploi en prenant le temps d'expliquer différemment et leur faire prendre conscience de la nécessité d'être accompagnés.

 

Et le rôle des bibliothèques ?

affiche illettrisme web

L'Association des Bibliothécaires de France est engagée depuis longtemps dans la lutte contre l'illettrisme. Parce que "la bibliothèque est un outil incontournable de prévention contre l'illettrisme", l'association a édité un livret à l'intention des professionnels comportant des conseils pour faire face à cette problématique et une affiche de campagne de communication "la bibliotèque, c'est pour tous".

Les différents intervenants de la journée organisée à l'hôtel du Département ont été unanimes sur le rôle des bibliothèques et l'importance d'une implication des bibliothécaires dans l'accueil des personnes en difficulté de lecture.

La DRAC de Normandie souligne l'intérêt des contrats de territoire comme un outil formidable pour initier des partenariats en ce sens et rappelle sa disponibilité pour les collectivités qui souhaiteraient monter un réseau.

La médiathèque départementale de l'Eure apporte par ailleurs toute l'année un soutien logistique aux 110 bibliothèques de son réseau, en terme de prêt et gestion des collections, de conseils et de formation des professionnels et des bénévoles.

Elle organise la mise en place de points livres "A lire ou à emporter" dans les services sociaux du département, contribue à la distribution de romans aux collégiens des classes de 6ème et de 3ème et met en place des actions qui favorisent la lecture jeunesse comme "les Dévoreurs de livres" ou l'édition du "petit lu". Elle s'inscrit dans une démarche qui vise à amener le public dans  les médiathèques du département en organisant des concerts gratuits intitulés Normandie Bib'Live , et organisera en février 2019 des journées de sensibilisation au numérique, dans l'ensemble des médiathèques euroises.