Accès à mon compte



banniereMDE

I'm not your negro, de Raoul Peck

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

i-am-not-your-negro

Le film débute en 1968 par une émission de télévision dans laquelle l'écrivain américain James Baldwin est interrogé sur "le pessimisme des noirs". Sa réponse est coupée par la séquence d'un fait divers dans l'Amérique d'aujourd'hui, au son d'une musique forte et rythmée, du Blues. Le ton est donné. Tout au long de ce film, le réalisateur donne la parole à cet écrivain entrecoupant son discours d'images d'archives, d'extraits de films, d'interviews, de journaux télévisés actuels.

En utilisant les mots collectés dans les écrits et les interviews de James Baldwin, le réalisateur cherche à compléter le livre que ce dernier n'a jamais écrit, sans jamais trahir ses pensées. Ainsi il aborde les luttes sociales et politiques des Afro-Américains depuis les années 30, notamment par le prisme de la ségrégation raciale à travers les assassinats de trois figures du mouvement des droits civiques : Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King. Samuel L. Jackson apporte un ton juste en prêtant sa voix à cet écrivain dans la version originale du film.