Accès à mon compte

bannierebdp27

L'illettrisme en France et en Haute-Normandie

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

Illettrisme

L'illettrisme en France et en Haute-Normandie:

Des chiffres pour éclairer les décisions

 

L'illettrisme est un problème largement répandu mais invisible et encore trop méconnu: 7% des personnes âgées de 18 à 65 ans sont concernées après avoir été scolarisées en France.



Cela représente 2,5 millions de personnes qui ne maîtrisent pas les compétences en lecture, écriture et calcul pour être autonomes dans des situations simples de leur vie quotidienne: lire le carnet scolaire de leurs enfants, comprendre une notice de médicament, une consigne de travail...

 

Un Haut-Normand sur six en difficulté face à l'écrit

  • En Haute-Normandie comme en France Métropolitaine, plus de la moitié des personnes en situation d'illettrisme ont plus de 45 ans.
  • La proportion de personnes en situation d'illettrisme est plus forte pour les groupes d'âge les plus élevés.
  • 10% des hommes (9% en Métropole) sont en situation d'illettrisme pour 6% des femmes.
  • La moitié des personnes en situation d'illettrisme vit dans des zones faiblement peuplées. L'autre moitié dans des zones urbaines.
  • Plus de la moitié des personnes en situation d'illettrisme ont un emploi.
  • 85% des personnes en situation d'illettrisme utilisaient exclusivement le français à la maison à l'âge de 5 ans (71% en Métropole)
  • 19% des personnes âgées de 16 à 65 ans scolarisées en France et résidant en Haute-Normandie ont de graves ou fortes difficultés dans au moins un des quatre domaines de compétence de base (maîtrise de la lecture, de l'écriture, de la compréhension d'un texte simple et du calcul simple).

 

Grande cause nationale 2013

Une mobilisation sans précédent s'est organisée pour rassembler tous les mouvements associatifs concernés par la prévention et la luttre contre l'illettrisme afin de déposer un dossier commun pour l'obtention du label grande cause nationale en 2013.

Fédéré par l'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme (ANLCI) qui coopère déjà avec l'Etat, les Régions et les partenaires sociaux, le collectif souligne l'urgence d'une prise de conscience pour faire évoluer le regard sur l'illettrisme, susciter une mobilisation de tous les décideurs et de tous les acteurs, valoriser le travail de tous ceux qui agissent au quotidien et concentrer tous les efforts pour offrir à chacun une pleine maîtrise des compétences de base, première marche qui facilite l'accès à la culture et à l'autonomie personnelle.

 

Pour retrouver le détail de l'enquête ANLCI-Insee ainsi que d'autres chiffres et documents pour agir (charte des bonnes pratiques, livret de témoignages...) rendez-vous sur le site Internet de l'ANLCI.