Accès à mon compte

bannierebdp27

Accueil > Coups de coeur > Jasmine de Alain Ughetto

Jasmine de Alain Ughetto

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

jasmine couv

En 1978, Alain fait du cinéma d'animation en pâte à modeler et Jasmine étudie le théâtre de l'absurde. Ils tombent amoureux. En France, tout est simple mais à la fin de ses études, elle doit repartir en Iran au moment où une Révolution se met en marche. Quelques mois plus tard, il la rejoint à Téhéran. Tous les deux vivent une histoire d'amour singulière dans les heurts du changement.

 

Ni tout à fait dans la réalité, ni tout à fait dans la fiction, Jasmine nous plonge dans les souvenirs amoureux du réalisateur. Mais la question se pose : comment réaliser un documentaire sans images ? Qu'importe ! Il choisit de les créer lui-même en renouant avec son savoir-faire d'animateur. Il se met en scène en créant un petit personnage jaune et installe une Jasmine bleue à ses côtés. Prenant vie, ces êtres incarnent son passé, racontent l'Iran de la révolution, les femmes de ce pays, une autre culture, évoquent surtout une déchirure.


A l'image de cette scène d'amour où les personnages s'entrelacent dans un jeu de couleur enivrant, ce film repousse sans cesse les frontières. Celles du cinéma documentaire, de l'animation mais aussi du regard sur l'autre.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

Pour en savoir plus