Le Thuit de l'Oison : la médiathèque Jean d'Ormesson

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

LTO Exterieur

Inaugurée par l'écrivain eurois Michel Bussi, la médiathèque Jean d'Ormesson du Thuit de l'Oison a ouvert ses portes au public le 14 septembre 2018.

Construite tout spécialement pour remplacer une structure ancienne peu accessible, cette médiathèque toute neuve de 348 m² offre au public des espaces clairs et accueillants, dont un espace jeunesse et une salle d'animation.

LTO Espace presse

Le cabinet d'architectes Babel a tenu compte du bâti ancien existant et des édifices récents des alentours pour faire de la médiathèque Jean d'Ormesson un trait d'union qui se fond harmonieusement dans le paysage. Sous la forme d'une longère normande revisitée, c'est un bâtiment respectueux de la tradition avec ses matériaux nobles (ardoises, parquet massif…) et qui intègre les dernières normes environnementales (bâtiment passif, plafond acoustique…).

Coût global de la construction : 1 125 000 €
Financement du Département de l'Eure : 337 000 €

LTO Espace video 01

Equipée en outils numériques et vidéo, la médiathèque du Thuit de l'Oison propose 8000 documents, dont plus de 4000 provenant du fonds de la médiathèque départementale de l'Eure.

Elle fait partie du réseau des médiathèques de l'Eure, l'inscription est gratuite pour tous, habitants de la commune nouvelle du Thuit de l'Oison et extérieurs.

LTO 01

Ouverture au public :

Mardi : de 16h à 19h

Mercredi : de 10h à 12h et de 14h30 à 18h

Vendredi : de 15h à 19h

Samedi : de 10h à 12h et de 14h à 17h

 

LTO Espace jeunesse 02

LTO Espace informatique

LTO Espace animation 02

 


 

LTO Jeannette Glowacka

Rencontre avec Jeannette Glowacka, responsable de la médiathèque du Thuit de l'Oison

"Après un DUT métiers du livre et patrimoine au Havre, j'ai d'abord animé le CDI d'une école, j'ai fait du bénévolat en médiathèque, puis j'ai été embauchée à la médiathèque de St Didier des Bois où je travaille toujours à temps partiel.

Depuis que je suis en poste au Thuit de l'Oison, je partage mon temps entre ces deux médiathèques avec 25h au Thuit de l'Oison et 11h à st Didier des Bois.

L'ouverture d'une médiathèque c'est beaucoup de travail, il faut tout créer, tout mettre en place mais après quelques mois, on récolte les fruits de ses efforts puis j'ai l'aide des bénévoles. Nous sommes ouverts 17h30 par semaine pour le public et 6h pour l'accueil des classes.

Nous avions fin janvier plus de 1000 inscrits et c'est un nombre en augmentation quotidienne.

Concernant le programme, nous proposons :

Du 4 au 30 mars, nous recevrons une expo photo "instants sauvages", avec projection d'un film le 9 mars à 14h, suivie d'une conférence avec les photographes.

Le 20 mars nous participerons au Salon du livre de la Saussaye, nous proposerons un atelier enfant, un spectacle et la rencontre avec un auteur jeunesse, Fabrice Mondejar.

Pour l'avenir, j'espère pouvoir développer les activités autour du numérique car je constate un véritable intérêt du public. En février, nous avons participé à X.PO expérience des possibles, organisée par la médiathèque départementale et avons reçu l'espace numérique mobile.

Je compte d'ailleurs continuer à profiter des animations mises en place par la M.D.E dès cette année : en septembre, nous accueillerons un concert de Romain Camille, dans le cadre de Normandie Bib'live, et j'ai l'intention de participer au Mois du film documentaire en novembre prochain.

Pour 2020, j'ai déjà quelques idées en tête qui se préciseront au fil du temps et d'ici là, je vais me renseigner auprès de ma référente M.D.E sur les modalités de participation au Prix des dévoreurs de livres.

Ce que j'aime dans ce métier, c'est justement la diversité des propositions qu'on peut faire au public, le contact avec les gens et surtout la curiosité des enfants."