Une ville la nuit

AddThis Social Bookmark Button
Imprimer

Police

Quatre histoires, deux nuits, deux films, une ville. Paris, ville lumière. Destination touristique avec ses bâtiments prestigieux et son histoire. Mais qu'en est-il des histoires? Que s'y passe-t-il la nuit, dans les rues, loin des regards? C'est ce que proposent ces deux films, sortes de thrillers nocturnes où chacun se débattra avec sa conscience dans une course contre la montre.

 

Police de Anne Fontaine (2020). Trois policiers (Virginie Efira, Omar Sy, Gregory Gadebois) aux vies et aux métiers difficiles. Pour éviter de rentrer chez eux, préférant se confronter à la dureté de leur travail qu'à leurs vies privé, se portent volontaires pour raccompagner un demandeur d'asile à l'aéroport. Problème, il risque la mort dans son pays. La tension monte entre les policiers pour savoir si il faut le laisser s'échapper.

Chacun se débattra entre sa conscience et son devoir. Suivez ces personnages fragiles dans les brumes de la nuit, campés par un superbe trio d'acteurs. Une virée nocturne entre cas de conscience et onirisme.

 

Médecin de Nuit de Élie Wajeman (2020). Mickaël (Vincent Macaigne) est médecin de nuit dans des quartiers parisiens difficiles, où il soigne entre autres les toxicomanes. Pour rendre service à son cousin pharmacien il fait du trafic d'ordonnances de Subutex. Mais cette nuit il doit remettre de l'ordre dans sa vie et veut tout arrêter. Une nuit longue, difficile et violente s'annonce.
Un personnage perdu, croulant sous les problèmes qui sait pourtant garder son humanité en écoutant et prenant soin de ses patients. Son amour pour les autres saura le garder sur le droit chemin.

 

medecin-de-nuit-film-critique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même ligne que Roubaix une Lumière de Arnaud Desplechin (2019) , continuez le voyage nocturne et sondez les âmes égarées avec ces deux films.